mardi 5 janvier 2010

2ème album de Florent Vintrigner - L'Homme Préhistorique

Une ôde à la bohème, un HOMM(E)age rendu aux FEMMES, à la féminité, à nos courbes, nos caresses, notre tendresse, nos charmes, nos armes...!

Florent est un poète des temps modernes à la saveur boisée et réconfortante du rustique. Sa simplicité et son humilité en font un TRES grand de la chanson française.

Saltimbanque, il jongle avec les mots, il en joue, habile et subtile, et racommode nos coeurs écorchés de jeunes filles du vent qui se veulent indépendante et affirmées mais qui restent profondément romantiques...


De voyages, d'amours et de passions, merci ôh Florent pour tant d'émotions!





En pensant à vous

"J’ai pensé la poitrine curieuse bonne enfant et baladeuse
Qui s’intéresse depuis son corsage aux passants et aux paysages

J’ai pensé à la cavalcade de deux seins qui s’évadent et viennent se réfugier contre mon torse qui les appelait

J’ai pensé au bonheur de voir la pulpe d’un cœur pas trop discipliné
(...)
J’ai pensé à la lumière éteinte d’où jaillit une étreinte, une étreinte qui gémit,

Qui respire qui transpire et qui jouit,

J’ai pensé à une chute de reins, tétons qui tombent entre mes mains,

Entre mes mains vives et malines, qui s’interrogent et qui devinent ,

J’ai pensé au miracle de deux jambes qui s’écartent pour me laisser passer
"


La cavalière du vent

"Elle danse, elle danse comme une flamme, une cavalière du vent
Sur les chemins des caravanes qu’elle brimbale dans son sang (...)
Ma ballerine sans chaussures

Ma cavalcade, mon bout du monde

Ma bohémienne, ma filature

Je l’accompagne vagabonde

Avec mes chansons incendiées
Qui brûlent toute ma voix

Quand je ne pourrais plus chanter

La musique s’éteindra pas
"



La femme au chat noir

"La femme au chat noir danse avec moi ce soir
Une valse sur les braises, c’est une parenthèse
Je ne sais pas où tu vas mais je viens avec toi

Réussite de jeunesse mais si j’ai la faiblesse

Toute ma force de croire que c’est pas sans espoir

Ce rendez-vous si fou au milieu de tes joues

Te dit la bouche pleine, les débuts d’un je t’aime

A vivre au jour le jour,
Mon amour notre amour
J’ai une bonne étoile même si ça fini mal

M’en fiche ça commence bien
, je ne te demande rien
,
Bientôt tu t’envoleras car on t’attend là-bas
,
Je regarderai le ciel
, alors qui sera celle,
Qui boira nos adieux
, la bière dans mes yeux,
Pendant qu’encore mille fois, je penserai toi ?
Ainsi vont et viennent nos conquêtes et nos défaites,

Plus ou moins chacune à leur tour"



Tes grands yeux de louve
"(...)
On n’a rien à se dire, on s’écoute sourire
Et ma main va dans tes cheveux,
Dans tes cheuveux
"


Et pour ceux qui ne connaîtraient pas, voici le plus délicieux du permier album "T'inquiète Lazare"




Je rentre me coucher

(...)
Je t'ai rapporté des caresses
Où est ce que je les pose ?
Uns chanson et des promesses
Et puis des roses
Une clope d'Amsterdam
Des chocolats de Bruxelles
Un peu de vague à l'âme
Du mont Saint-Michel
(...)


Une Femme ètrangère

(...)
C'est une femme étrangère
Toujours à l'étranger
Elle grille les frontières
Bon Dieu, si tu la voyais !
Quand elle coiffe ses cheveux
Elle brosse une crinière
Fauve et pleine de nœuds
Dont elle est tellement fière
(...)
C'est une femme vagabonde
Je tourne autour d'elle
Elle, elle tourne autour du monde
Je sais pas si elle est fidèle
(...)
C'est une femme qui ne comprend rien
À cette façon de penser
Où la terre appartient
À ceux qui l'ont volée
Alors, elle est bien nulle part
Elle sait pas où rester
Mais moi, j'ose quand même croire
Que dans mes bras elle se plaît"
--> A écouter/lire ABSOLUMENT en entier!


Pour le découvrir ou le ré-écouter:

Myspace de Florent Vintrigner
Les deux albums sont également en écoute libre sur deezer
Et une page facebook oú il y a entre autres les paroles du second album

Faites tourner, et si vous n'achetez pas le CD parce que vous êtes jeunes et fauchés, contribuez au moins en allant le voir, l'écouter, l'applaudir, le féliciter sur une péniche ou dans un bon p'tit bar de Panam! <3>

2 commentaires:

Bomokeur a dit…

:)

Renaud Pichot a dit…

Fais moi penser à l´écouter lorsque je remettrais les pieds en France :)

AddThis

Bookmark and Share