lundi 12 mai 2008

Complainte...

Il y a juste 2 jours jecrivais dans une lettre que depuis que j'etais ici je vivias : POINT. J'expliquais que je n'avais besoin d'aucun "artifice" pour me sentir vivante. Je ne sais pas trop comment expliquer cela mais je me levais le matin, faisais ce que j'avais a faire : manger, me doucher, travailler, visiter, un peu d'internet, quelques cartes postales, je me couchais et recommencais le lendemain sans me poser trop de question sur la routine, la vie et tout le reste, j'etais bien tout simplement!
Ca fait un peu plus d'un mois que je vis sans telephone portable, sans tele, sans frigo, sans four, sans cafetiere, sans fromage ni yaourts, sans fruits et legumes frais, sans faire la cuisine, la vaisselle ou le menage, parfois sans eau chaude ou sans eau tout court, avec des coupures d'electricite durant entre 2 et 4 heures, et ce, toutes les 4 heures. Je dors sur une planche en bois, j'ai les pieds noirs de crasse apres avoir marche 20 minutes dehors, j'ai des crampes d'estomac et des quintes de toux chroniques, a 21h30 le soir il n'y a tellement rien a faire qu'on a fini par se resoudre : on va se coucher!
Quand aux Nepalais... Ils sont tres honnetes, tres calmes et tres doux... MAIS, bordel de merde, ils ne savent pas ce que "savoir vivre" et "courtoisie" veulent dire!! Ca fait un peu plus d'un mois qu'on me crache a 2 milimetre des pieds, qu'on me rote a la gueule, que je me fais bousculer par les retros des motos!! Les Nepalais ne savent pas ce que c'est de s'arreter ou ne serait-ce que que se decaler pour faciliter le passage, c'est marche ou creve! Et quand c'est pieton contre voiture de toutes facons je peux pas lutter... Jamais quelqu'un qui te bouscule dans la rue va se retourner pour dire pardon, jamais un mec Nepalais va se lever pour te filer sa place dans le bus, meme si c'est une pauvre vieille meme ou une femme avec une enfant, nan nan ces messieurs restent bien confortablement assis et te regardent tranquillement, sereinement... Ah et puis meme mieux, quand une place se libere, certains se precipitent pour s'asseoir!
Sinon biensur, un nepalais ne sais pas ce que veut dire "respecter le sommeil d'autruis" non c'est tellement mieux de klaxonner toute la nuit juste pour le fun, ou ecouter la tele aussi fort qu'un petit couple de pepe et meme de 90 ans, ou crier dans la rue, ou parler plus fort que tout le monde...Ici on n'attend pas que quelqu'un ait finit de parler pour prendre la parole, et on ne s'excuse jamais...
Ok je depeinds le pire parceque ca ne va pas et je dois dire que j'y prend un malin plaisir, et que par ailleurs ce n'est certainement pas qu'ils ne savent pas ce qu'est le savoir-vivre mais juste que le leur est different (TREEEEEEEEEEES different) du notre...
Seulement jusqu'ici je n'ai raconte que ce qui est magique et montre que ce qui est magnifique, j'ai mentionne quelques coups de mous a cause du boulot et des difficultes physiques d'adaptation, et puis comme je l'ai dit plus haut, jusqu'a il yba quelques jours, je laissais la vie couler comme ca et ca me suffisait...
Seulement la ca devient dur! J'ai besoin de me sentir exister!!! Besoin de cuisiner un bon p'tit plat et d'inviter des amis, besoin de faire du violon, besoin de danser une bonne salsa ennivrante, ou de me crever a un stage de flamenco, besoin de faire des colliers de perle, de peindre des cadres en bois, de decorer des boites avec mon "decopatch", besoin de regarder les infos a la tele, d'ecouter la radio, d'envoyer des textos et d'en recevoir...
Je donnerai n'importe quoi pour etre assise a la terrasse d'un cafe en plein Paris, ou a un concert sur les quais de seine...
J'ai envie de regarder les gens dans le metro, de les plaindre ou de les envier, j'ai envie d'etre stressee parce que je suis en retard ou pare que j'ai trop de choses a faire (Oui oui vous avez bien lu!!!) J'ai envie d'aller poser mes fesses dans une salle de cours a cote d'eleves aux 80% pathetiques a ecouter un cours qui ne me plait qu'a moitie, mais j'ai besoin de FAIRE quelque chose de concret!!!!!!!
Ici, je bosse avec des enfants handicapes qui sont presque dans les pires conditions possibles, mais je leur apprend 3 pauvres mots d'anglais, je les aides a manger, a se moucher, a se laver les mains, a se debarbouiller, depuis peu je les autorise a me baver allegrement dessus, je fais quelques jeux debiles avec eux, toujours les memes... mais c'est TOUT! C'est bien beau de faire "de l'humanitaire" mais je vois pas en quoi je les aide VRAIMENT! Et je n'ecris pas ca pour qu'on me reponde " mais si Anne tu te rends pas comptes, moi je pourrais pas faire ca, c'est super courageux ect..." sincerement on n'a aucun moyen materiel de les aider, je leur fais des calins et des bisous mais y'en a je sais meme pas quels sont leurs besoins, ils ne parlent pas, je ne vois rien dans leurs yeux, ils passent leurs journees sur un pot ou une chaise trouee avec un seau en dessous et les autres repetent tous les jours la meme chose, les chiffres, les lettres, les parties du corps, font toujours la meme danse sur la meme musique...
Il me reste 2 semaines mais j'ai decide de partir a Pokara de jeudi a dimanche parce que je cherche nimporte quel moyen pour finir plus tot ou manquer un jour ou deux, et la semaine prochaine je vais aussi faire sauter jeudi et vendredi parce que je vais dans le parc national de Chitwan. Je me dis que j'aurais du prendre des inititatives, faire bouger les choses, mais QUOI?? Au lieu de ca quand j'ai un rhume je vais pas bosser et je pars 1h30 plus tot sous pretexte que je dois reserver mon billet de bus pour Pokara...
Je sais pas... objectivement je sais que je suis pas completement inutile mais je suis frustree de voir que je ne peux rien faire et surtout que je n'ai meme pas essaye de tout donner pour que ca bouge ne serait-ce qu'un peu...
Je suis dans un drole d'etat! Je suis peut etre juste gravement "homesick"!!!
En tous cas ce pays est incroyable mais ce n'est pas ici que je ferai ma vie! Meme les touristes snt assez bizarres d'ailleurs... A Thamel on pourrait croire que c'est genial et que c'est la super fete, la super ambiance tout le temps mais je sais pas, je trouve que les touristes ici ne sont pas naturels, pas spontanes, pas specialement cools et ouverts, Soit ils ont trop fume soit pas assez! Enfin, je veux dire les gens sont sympas mais... sans plus! Ce n'est pas tres convivial, pas tres jovial... Et c'est tres certainement une pure coincidence mais j'ai rencontre 4 personnes avec qui je me suis sentie vraiment bien ... 4 francais!!! Avec qui j'ai pu parler, rigoler et partager des choses le plus simplement du monde... Alors est-ce la barriere de la langue??? Je ne suis pas sure, ailleurs j'ai rencontre des gens qui ne parlaient pas la meme langue que moi et avec qui ca a colle tout de suite... C'est dur a explique car ce n'est vraiment pas que les gens ne soient pas sympas, pas gentils, pas agreable ou quoi, mais je ne les sens pas "liberes", y'a pas de gros fetards, de gros rigolos, de "foufous qui s'assument" ect, ou du moins C'EST RARE!
Bon voila, je crois que ca va un peu mieux, je pourrais encore en ecrire des tartines mais j'ai le sentiment desagreable que je ne sais plus ni vraiment m'exprimer en francais, ni vraiment en anglais et puis je me suis vue a la maison en ecrivant tu ca, mais ce n'est qu'illusion, je vais repartir dans la poussiere et les pots d'echappement tous noirs avec des gens qui me bousculent et peut etre meme une grosse giboulee si je n'ai vraiment pas de bol, pour rentrer "chez moi", faire ma lessive sur le toit (activite somme toute agreable), prendre ma douche, et me dire que j'ai besoin\envie de faire quelques chose mais qu'il n'y a pas grand chose d'interessant a faire, meme pas attendre le diner avec impatience puisque ce soir c'est "momo party" et que ca va encore avoir le meme gout que tout ce que jemange ici pendant la semaine...
Allez, pardonnez ce "coup de gueule", je vais me bouger le deriere et reprendre du poil de la bete...!

2 commentaires:

caroline a dit…

coucou ma fille,
bien que je sois dans un pays beaucoup plus civilise que tu ne l'es, j'ai ressentie exactement la meme chose!
Ici tout le monde est poli et gentil avec toi (contrairement a chez toi) mais tout ca n'est que facade, quand tu as besoin d'eux plus personne n'est la!
Quand au bus ou au metro figure toi que meme ici les gens ne se leve pas pour une personne agee ou une femme enceinte alors c est pour dire!!
En tant que nanny ici, j'ai l'impression de ne servir a rien et d avoir un ''peu'' perdue mon temps meme si je me dis que niveau anglais ca va beaucoup mieux!
Quand on part de chez soit pendant un moment on se rend compte de toutes les petites choses qui nous entourent dans notre vie en France et on se dit que finalement c est pas si mal que ca et qu il faudrait peut etre savoir plus les appreciees tu ne penses pas?
Alors puisque tu ne veux pas je ne te dirais pas que ce que tu fais (meme si tu as l impression que c est rien) les enfants doivent le ressentir d une facon ou d une autre meme si ca ne saute pas aux yeux!!
I'm homesick too so I can understand even if your situation is worse than mine for sure!
Take care
bisous

Mathilde a dit…

Coucou toi,
eh bien je crois que ce que tu vis est normal et fait partie du voyage. Même moi, lorsque je suis restée plusieurs mois au Niger, un pays qui pourtant me passionne, où je me verrais bien vivre, j'ai eu des moments très chiants. Je ne me sentais pas bien avec les gens avec lesquels je vivais alors je me suis éloignée un peu, il y avait des jours, où, tout simplement, je m'ennuyais et ne savais pas quoi faire pour me changer les idées... Mais finalement ce n'est pas ça que m'évoque en premier le souvenir de ce petit bout de vie loin de chez moi. Ca devrait aller mieux, il n'y a aucune raison que ce ne soit pas le cas. Tes repères sont bousculés donc c'est normal que parfois tu ne saches plus vraiment où tu en es. Et à mon avis, si tu adorais tout ce que tu découvres + ton boulot et que tu ne doutais de rien, c'est là qu'il y aurait peut être un petit problème...
Alors bon courage.
Biz

AddThis

Bookmark and Share