mercredi 5 décembre 2007

Bout de métro


Ligne 2, aux alentours de 23h, retour d'un cours de flamenco, et voilà ce vieux marin sans bateau fixe qui vient jeter son ancre sur le siège d'en face le temps de quelques stations.
Je l'ai déjà croisé j'en suis sûre, il a une bouille, une gueule! Bien que ses doigts soient enflés, rouges et écorchés, il est magnifique! Il a des yeux plus bleus que les océans où il a dû voguer, et qui contrastent tellement avec la grisaille de ses cheveux, de sa peau, et des crevasses sombres creusées par des rides installées depuis de nombreuses années... Il me fascine, quelle est son histoire? Est-ce qu'il a vraiment été capitaine d'un bateau vert et blanc? Est-ce qu'il est si vieux qu'il en a l'air? Est-ce qu'il a quelque part des enfants qui l'ont renié et abandonné à la misère? A-t-il des passions, des rêves? Que racontent ses rides...?

Je ne tiens pas, il est trop beau! Je sors mon petit appareil compact, désactive le flash, fais semblant de remettre la manche de mon blouson... et clic!

4 commentaires:

malik a dit…

Je ne tiens pas, il est trop beau! Je sors mon petit appareil compact, désactive le flash, fais semblant de remettre la manche de mon blouson... et clic!

je pense que tu aurai toutes tes chances dans le prochain james bond !!!!
daniel graig a du souci a ce faire!!!

myriam a dit…

c'est clair, tes clichés "volés" sont sublimes. j'y crois pas comme t'es balèze! bravo mistinguette!

gitAnne a dit…

Olala! anonyme interposée, ça y est c'est le grand jour? Tu t'es démANNEsquée!!!

myriam a dit…

hé hé, j'ai pris exemple sur un autre... qui, d'ailleurs, a disparu... trop déçue pour le partager avec tes "visiteurs"?

AddThis

Bookmark and Share