samedi 25 octobre 2008

Dur dur cette semaine!

Hola hola!

Bon, tout d'abord je tiens à rassurer tout le monde : je vais mieux! Toutes les plaques sont parties, j'ai encore quelques légères traces mais c'est la fin, je ne me gratte plus, je ne prends plus de médocs (ni autre!), je peux à nouveau mettre des robes et découvrir mes bras et surtout je peux DORMIR!

J'ai quand même bien morflé entre dimanche et jeudi! En plus j'allais bosser quand même, du coup j'ai accumulé pas mal de fatigue et de pression car j'ai tenu bon même si c'était dur j'ai pas craqué! Mais là, j'ai perdu mon portefeuille, c'est-à-dire que j'ai perdu ma carte bleue, ma clé USB avec TOUTES mes photos du Pérou et du Chili, c'était la sauvegarde, ce qui fait que depuis la Colombie, je n'ai plus aucune photo puisque je m'étais fait voler ma carte SD en Equateur, je suis vraiment maudite avec mes photos... Et là pour le coup, avec la fatigue accumulée, je craque, je suis trop triste et dégoutée... En plus ça va être la galère parce que je pars dimanche prochain en Bolivie et que je n'aurai pas le temps de recevoir ma nouvelle carte...

Enfin bref, c'est pas la fin du monde, y'a pas mort d'homme, mais ça m'a bien tapé sur le système tout ça, en plus j'arrive pas à pleurer pour évacuer, et je peux même pas sortir danser la salsa toute la nuit ce soir parce que demain c'est les élections et tout est fermé!!

Allez, quelques photos, ça sera toujorus plus intéressant que de m'écouter geindre!


Au théâtre Caupolican pour le concert de Jean-Luc PONTY ( = violonniste super connu)

Restau Péruvien, ça en bouche un coin hein?!

Dimanche dernier c'était l'anniversaire de la abuelita (mamie) de Koala, elle pas TROP mignonne? :)


Ici : la "Chascona", qui veut dire "la fille au ceveux longs/fous", la maison de Pablo Neruda à Santiago. J'y suis allée avec Amande et Simon, l'australien rencontré à Quito en Equateur, mardi au plus fort de mon urticaire, j'étais tellement shootée de médocs que j'ai passé plus de temps à admirer les cuirs des fauteuils sur lesquels je m'asseyais (alors que c'était interdit) que le reste...

Ici, c'est le stand de "Mixie" (je sais pas trop comment ça s'écrit!) et Daniel. C'est calle Pio Nono, une des rues principales de Bellavista, le quartier où je fais les crèpes, où je dans le flamenco et la salsa et où il y a la Chascona, bref je passe ma vie là-bas!
Et l'autre soir, mardi, quand désespérée je voulais acheter quelque chose d'illicite en espérant pouvoir dormir avec, je suis allée demander conseil à ces hippies... Et là, non seulement ils m'ont aidé à en trouver, mais en plus ils m'ont offert une boucle d'oreille avec une de mes mèches de cheveux (parce que je venais de demander à Mixie de me faire une tresse pour la remercier du service qu'elle m'avait rendu et des risques qu'elle avait pris), puis on s'est assis en tailleur sur leur drap Bolivien, on a trinqué à la bière, on a discuté, et au bout d'une demi heure sans reprendre d'anti allergique et sans fumer, je me suis sentie mieux, mes jambes ne me piquaient plus, j'avais le cœur léger... Alors je suis restée assise là avec eux jusqu'à le nuit tombée, puis je suis rentrée... Et j'ai morflé, c'est cette nuit là où j'ai écrit un billet de désespoir!!
(AH MAIS J'AI DEJA RACONTE!!)

Cette semaine Amande m'a accompagnée au boulot car avec l'autre chariot on a été bosser au salon de l'auto, normalement les "évènements" c'est mieux payé qu'au stand habituel au Patio Bellavista...

2 commentaires:

Martine a dit…

Bon ben te voilà de nouveau d'attaque!
Chui bien contente pour toi!
Bizzzzzzzzzz Martine

Mathilde a dit…

Vraiment contente de savoir que tu vas mieux!!!
Biz

AddThis

Bookmark and Share