mardi 7 octobre 2008

Isla Negra et Pablo Neruda

Dimanche...

La journée a commencé avec une rude épreuve : manger local, c'est-à-dire, des "mariscos" ou fruits de mer... Et puis c'est pas des p'tites moules ou des huitres laiteuse comme chez nous, non non, ce sont des espèces de trucs visqueux, caoutchouteux, et avec une forme à la mord moi l'noeud... Vous connaissez mon gout prononcé pour ce genre de douceurs... Mais bon, je voyage, je me dé-chiantéise alors je mange! ................. C'était monstrueux! Heureusement j'avais pris de la purée avec une "reina" (poisson blanc) cuite au beurre salé et à l'ail :D Sinon j'ai également gouté le "pastel de jaiva" = gateau de crabe, et c'était ma foix bien bon :)

Hum, ces chemins bordés de pins, d'eucalyptus et de curieux végétaux colorés... Leurs parfums mélangé à ce petit ton iodé de la mer toute proche : un régal olfactif :)


On a visité une des 4 maisons de Pablo Neruda, avec une guide qui AAAAR-TIIIIIIIII-CUUUUUUUUUU-LAIS, merci! Duc opu j'ai pu TOUT comprendre et passer un agréable moment dans cette maison de poète fou qui collectionnait les figures de proues pour ne citer que cette coquetterie... Ci-dessus une des terrasses de la maison.


Là, j'ai souhaité m'asseoir au soleil, face à la mer, et à côté du Pablo pour lui faire un brin de causette :)



S'ils sont pas choux ces Pélicans réunis sur ce rafiot au coucher de soleil...En plus, à chaque fois que je vois des Pélicans ça me fait penser à la petit sirène alors je suis doublement contente!! voilà! :p

2 commentaires:

Lionel a dit…

En fait le coup des fruits de mers, c'est juste une blague locale :p

Sinon, passe le bonjour à Pablo !

Et je n'ai pas encore reçu ta carte postale.

Martine a dit…

Tu as l'air pathétique devant tes je sais pu quoi dégeux!

Tes photos sont toujours aussi belles, surtout la forêt bleue qui ressemble aux lupins de chez nous.

Continues de nous régaler.

AddThis

Bookmark and Share