mardi 2 septembre 2008

Playa blanca :D

Aujourd'hui on est lles a Playa Blanca, plage blanche, qui vous allez pouvoir le constater porte plutot pas mal son nom...
Je precise que je pense bien que ces quelques jours a Cartagenes seront les plus faciles et les plus "luxueux" de mon voyage... Avant mon arrivee au Chili biensur...

Comme vous pouvez le constater, il y a quelques reste de Gustav, le fameux ouragan qui a rode dans les caraibes et qiu a fait 7 morts en Louisiane...

La, je venais de me baigner pendant 2h30 dans une eau a environ 30 degres, ou peut-etre que 29 :p, en plus j'avais eu la bonne idee de ramener mes lunettes de bain, et ouais, on est jamais trop prudents en Amerique Latine!! Du coup j'ai pu voir une etoile de mer, quelques poissons tigre et autres un peu plus gros dont je ne sais pas le nom... Puis je me suis allongee, pas sous le soleil, sauf que je me suis reveillee 3/4 d`heure plus tard... sous le soleil!! Autant dire que je suis "Camaron" = rouge comme une crevette, enfin heureusement que j'etaits deja bronzee sinon ca aurait pu etre tragique, et heureusement surtout que j'avais emmene ma creme indice 50 que j'ai mise ensuite!
Alala que d'histoires!

Bon, definitivement, si on aime pas le poisson dans ce pays, on est dans la merde... Ben, une fois n'est pas coutume, je l'ai mange!! (des felicitatoin SVP!)

Y'en a qui sont carrement raides dingues de la poiscaille et qui lui font un bisou avant de lui sucer la tete (et la queue aussi d'ailleurs!)!! Impressionnant..

Apres les mignons petits enfant, les mignons petits chien!



Le retour du soleil... :D


Voila................... Sinon, on a failli rester dormir la-bas, pour la modique somme de 2 euros pour un hamac et 5 pour un matela sous parasol de feuilles, mais 2 minutes avant le depart de note bateau pour rentrer, un groupe d'ai moins 15 djeuns angalis ou je n'sais quoi, on debarque avec sacs et tapis de couchage, du coup la soiree ile deserte tombait carrement a l'eau alors on est rentres...

C'etait dingue, j'avais meme pas un bouquin et a part des bicoques pour manger qui ne proposaient qu'un seul et unique plat il n`y avait RIEN sur cette ile, pas un petit kiosque a journaux, RIEN! Qu'est-ce que c'est bon de ne RIEN foutre mais RIEN de chez RIEN et de ne meme pas penser a tous les "problemes du quotidien" puisqu'on est a l'autre bout du monde... Apres manger je croyais m'ennuyer mais apres reflexion je me suis dit tres fort : "Anne, PROFITE PLUS QU'INTENSEMENT DE CE MOMENT entre parenthese ou tu n'as rien d'autre a faire que regarder le mer, te baigner, ou dormir sur la plage sans meme de la musique ou un bouquin, PROFITE car tu ne sais pas quand est-ce que tu pourras re profiter de tant de quietude".............................

2 commentaires:

Lionel a dit…

Putain les anglais faut toujours qu'ils viennent foutre la merde...

Sinon, t'as bien eu raison de profiter, le contraste avec tes sorties dans les flavelas est assez saisissantes!

gerika a dit…

dis moi ces petits chiens ils n'etaient pas tous seul quand meme....???

AddThis

Bookmark and Share